Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2016  

Gala reconnaissance ÉTS

Pleins feux sur l’excellence en enseignement et recherche en 2015

14 avril 2016
Le 12 avril dernier, l’ÉTS déroulait le tapis rouge pour ses chercheurs et son personnel enseignant! Tenu dans le cadre de la Journée Découvertes, le Gala reconnaissance ÉTS récompense et rend hommage aux principaux artisans de l’enseignement et de la recherche en soulignant leurs réalisations d’envergure au cours de la dernière année. Et 2015 fut une année fructueuse pour l’ÉTS! Retour sur les récompenses octroyées lors de cette soirée :

L’invention la plus prometteuse 2015

C’est le professeur Yvan Petit qui a reçu le premier prix de la soirée, celui de l’invention la plus prometteuse. Avec son dispositif de fixation des fractures du grand trochanter, le professeur Petit et son équipe peuvent aider les patients ayant subi une fracture de la partie supérieure du fémur suite à un remplacement d’une hanche par une prothèse. Cette innovation importante de l’équipe du professeur Petit a été réalisée en partenariat avec l’Hôpital du Sacré-Cœur. Les co-inventeurs en sont le docteur Georges-Yves Laflamme et Yan Bourgeois. Une entente de licence et de développement a été par ailleurs signée avec la société Amorchem afin de commercialiser cette invention des plus prometteuses.

invention prometteuse Yvan petit ETS
Maarouf Saad, directeur des affaires professorales, le professeur Yvan Petit et Sylvain Cloutier, doyen de la recherche.

Une invention orpheline qui ne passe pas sous silence

Pour une première fois cette année, l’ÉTS a remis un prix pour « L’invention orpheline valorisée ayant un potentiel commercial important ». Une invention orpheline est une technologie qui, au départ, n’était rattachée à aucun partenaire industriel.  Ce sont Ammar Kouki et Christian Talbot qui se sont mérités ce prix pour leur invention « Balanced Active and Passive Duplexers ». Leur technologie améliore la performance des duplexeurs en augmentant l’isolation entre le signal transmis (soit un signal très fort) et le signal reçu (soit un signal très faible) grâce à de nouvelles méthodes d’annulation des signaux de fuite entre le transmetteur et le récepteur connectés à une même antenne. En plus de voir leur technologie brevetée en 2013, messieurs Kouki et Talbot ont récemment signé une entente de licence exclusive avec TDK/EPCOS, l’un des plus grands fabricants au monde de composantes électroniques.

invetion orpheline ets Balanced Active and Passive Duplexers
Le professeur Ammar Kouki, Christian Talbot et Maarouf Saad, directeur des affaires professorales.

Hydro-Québec TransÉnergie, un partenaire depuis plus de deux décennies

Afin de souligner le partenariat mis en place par des activités de valorisation et de transfert technologique dans le domaine de la simulation des entraînements électriques, l’ÉTS a rendu hommage à Hydro-Québec TransÉnergie, un partenaire de tout premier plan. C’est en 1996 que l’association entre l’ÉTS et Hydro-Québec TransÉnergie a débuté avec le développement d’un logiciel de simulation de circuits électriques de puissance et des réseaux électriques complexes : le SimPowerSystems (ou SPS). Depuis, le logiciel a bien évidement évolué mais le partenariat entre les deux organismes est toujours aussi important.

partenaire hydro-quebec ets
Maarouf Saad,directeur des affaires professorales. Patrice Brunelle, chef de produits - SIMPower Systems à l’IREQ, Sylvain Cloutier, doyen de la recherche Gilbert Sybille, chercheur, expertise Réseaux électriques et Mathématiques à l’IREQ, François Lévesque, chef, Études de réseau à Hydro-Québec TransÉnergie, le professeur Louis Dessaint et Pierre Dumouchel, directeur général de l’ÉTS.

Sorel Forge, partenaire d’excellence en recherche et en innovation


Les premières collaborations entre Sorel Forge et l’ÉTS ont été entreprises en 2012 et ont mené à la création de la Chaire de recherche industrielle en technologies de mise en forme des alliages à haute résistance mécanique dont le titulaire est le professeur Mohammad Jahazi. Depuis, grâce à une vision commune éclairée et avant-gardiste de la collaboration industrie-université, Sorel Forge et l’ÉTS ont pu élaborer des projets de recherche de haut niveau et former des étudiants de tous cycles d’études bien familiers avec les problématiques industrielles. L’ÉTS est fière de ce partenariat et souhaite continuer et renforcer ces collaborations dans l’avenir.

EcoTuned, l’entreprise du Centech la plus prometteuse

L’ÉTS et son Centre de l’entrepreneurship, le Centech, remettent annuellement un prix à l’entreprise de leur giron qu’ils jugent la plus prometteuse. Cette année, c’est EcoTuned qui s’est mérité cette récompense. L’entreprise fondée en 2012, s’affaire à la conversion de véhicules à essence en véhicules électriques. Le Centech et l’ÉTS sont heureux d’être associés à ce succès d’ingénierie, d’innovation, de respect de l’environnement et de commercialisation, c’est pourquoi ils tenaient à récompenser cette entreprise.

centech ecotuned reconnaissance
Richard Chénier, directeur du Centech, trois membres d’EcoTuned avec au centre son fondateur Andy Ta et Pierre Dumouchel, directeur général de l’ÉTS.

Autres mentions et récompenses

Le Gala reconnaissance est également l’occasion de mettre en valeur les réussites exceptionnelles et les différents prix obtenus par les professeurs et chercheurs au courant de la dernière année :
  • Le  professeur Stéphane Coulombe, du Département de génie logiciel et des TI, a ajouté pas moins de cinq brevets à sa collection déjà impressionnante.
  • Les professeurs Stéphane Hallé et Sylvie Nadeau ont développé une veste de refroidissement individuelle adaptée au travail en mines profondes.
  • Dirigé par le professeur Daniel Rousse, le projet d’Augmentation de l’efficacité énergétique des locomotives en optimisant la charge thermique et pneumatique a récemment été testé avec succès sur des véhicules routiers. 
  • Grande avancée dans le projet de « Maison nuagique intelligente et durable », conduit par le professeur Mohamed Cheriet, la résidence éco-intelligente STAR-ÉTS servira de plateforme pour soutenir les applications de ville intelligente et de réseaux intelligents liés au premier campus numérique vert au Canada.
  • Le 24 mars dernier, l’ÉTS a inauguré une toute nouvelle chaire, la Chaire Richard J. Marceau sur les stratégies numériques sans fil pour les pays en développement, dont le titulaire est le professeur François Gagnon.
  • La professeure Ruxandra Botez et son équipe du Laboratoire de recherche en commande active, avionique et aéroservoélasticité ont été récompensés lors de la soirée des lauréats Premio Venezia.
  • L’Équipe de recherche en santé et sécurité du travail, l’ÉREST, dirigée par les professeurs Sylvie Nadeau, Stéphane Hallé et François Morency, a reçu le prix Antoine-Aumont de l’Association québécoise pour l’hygiène, la santé et la sécurité du travail.
  • Les professeurs Yvan Petit et Éric Wagnac, tous deux attachés au Département de génie mécanique et au Laboratoire de recherche en imagerie et orthopédie de l’ÉTS, font partie de l’équipe des chercheurs principaux du tout nouveau laboratoire international iLab-Spine.
  • François Coallier, professeur au Département de génie logiciel et des TI et directeur du développement et du support technologique à l’ÉTS a reçu le prix a reçu le prix Hans Karlsson, décerné par l’IEEE  Computer Society.
  • Le professeur Alain Abran a été admis au Cercle d'excellence de l'Université du Québec, un honneur visant à souligner les réalisations remarquables de membres de la communauté de l'Université du Québec.
  • Le professeur Ambrish Chandra, pour sa part, a été nommé fellow de l’Institut canadien des ingénieurs pour sa contribution exceptionnelle au génie canadien.
Lors du Gala reconnaissance, les Prix d'excellence du C.A. 2015 ont également été remis.
L'ÉTS félicite tous les récipiendaires de l'année 2015 et se souhaite une année 2016 toute aussi prolifique!
Pour information
Cindy D. Gauthier
Service des communications
514 396-8800, poste 7471

NouvellesFil RSS