Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2016  

Cercle d'excellence de l'UQ

Claude Olivier est reçu au Cercle d'excellence de l'Université du Québec

2 septembre 2016
Pierre Dumouchel, directeur général de l’ÉTS, et Claude Olivier.
À l’ÉTS, certains professeurs possèdent des formations plus polyvalentes que d’autres! C’est le cas de Claude Olivier. Bachelier en génie industriel et titulaire d’une maîtrise en mathématiques appliquées, il a de plus effectué un doctorat en opérations et systèmes de décision. Pour son apport précieux et pour ses qualités conjuguant rigueur et professionnalisme, il a été officiellement reçu au Cercle d’excellence de l’Université du Québec à la fin du mois d’août. 

Claude Olivier est entré à l’ÉTS en 1984 comme professeur au Département de génie de la production automatisée. De 1989 à 1992, il a assumé la direction de son département, et de nouveau de 1998 à 2001.

L’ÉTS était en pleine tourmente à la fin des années 1980. On se souviendra que le défi logé au cœur de cette période visait à faire passer son statut d’école de technologie à celui d’école d’ingénierie. Cette opération, à laquelle Claude Olivier a participé activement, a exigé tact, sens stratégique et habiletés de négociation.

De multiples contributions à l’essor de l’École

Dès l’obtention de l’agrément de ses programmes par le Bureau canadien d’accréditation des programmes d’ingénierie, l’École a entrepris un virage qui allait propulser son évolution. Claude Olivier a participé à cet essor à plus d’un titre: comme professeur, chercheur et directeur de département, et également comme directeur de l’enseignement et de la recherche, directeur des affaires académiques et directeur exécutif de l’École. C’est notamment grâce à son expertise qu’un programme innovateur en génie des opérations et de la logistique est né.

C’est aussi largement à lui que l’on doit la mise sur pied du cheminement universitaire en technologie. C’est également Claude Olivier qui a mené les premières démarches de collaboration et d’échanges avec les instituts universitaires de technologie, les homologues français de l’ÉTS. Un jalon important du développement international de l’ÉTS.

Recherche institutionnelle et amélioration des processus

Parallèlement à son parcours, l’ÉTS connaissait une croissance aussi constante qu’importante. En 2014, il est devenu impératif pour l’ÉTS qu’elle se dote de procédés et d’indicateurs sur lesquels appuyer ses décisions et assurer son plein développement.

Avec sa connaissance profonde de l’ÉTS, sa capacité de réflexion, sa rigueur, son expérience de gestionnaire et son expertise en opérations et systèmes de décision, Claude Olivier était la personne toute désignée pour mettre sur pied le Bureau de la recherche institutionnelle et de l’amélioration des processus.

L’ÉTS n’est pas le premier établissement à se doter d’un service de recherche institutionnelle. Toutefois, le mandat du Bureau de l’ÉTS dépasse les activités traditionnelles d’un service de ce type.

Son premier objectif est de produire de l’information précise sur la progression de l’École et son positionnement. Son deuxième objectif – beaucoup moins traditionnel – est d’analyser les processus pour permettre d’en évaluer l’efficacité et la pertinence, et ce, principalement pour améliorer la fluidité du cheminement des étudiants.

Depuis sa mise en place, le Bureau a mené différents dossiers visant à soutenir l’évolution de l’École. Les travaux de l’équipe ont déjà permis aux services qui ont fait appel à elle de réduire le temps de traitement de leurs dossiers, diminuant d’autant les coûts qui y sont reliés. Mais par-dessus tout, ces résultats permettent à l’ÉTS d’augmenter le temps consacré aux activités les plus importantes dans une école, soit les services directs aux étudiants.

Un apport indiscutable

Tout au long de sa carrière, Claude Olivier a contribué avec un grand sentiment d’appartenance à l’évolution de l’ÉTS. Encore cette année, il a piloté la rédaction du plan stratégique triennal de l’École. Le plan sur lequel l’ÉTS appuie toutes ses actions et ses démarches fondamentales.

Pour toutes ces raisons, l’École est heureuse que l'apport précieux de Claude Olivier à l’évolution de l’ÉTS soit reconnu et qu’il joigne cette année le Cercle d’excellence de l’UQ.


Pour information
Manon Lamoureux
Service des communications
514 396-8973


NouvellesFil RSS