Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2015  

31e compétition québécoise d'ingénierie

L'ÉTS remporte trois prix

13 février 2015
Nicolas C. Ratelle, Marc-André Bouchard, Vincent Armellin et Thierry Maillot ont remporté l’épreuve de conception junior. On les voit en compagnie de Mathieu Lavoie, directeur de la compétition Conception junior (à droite).
Près de 240 étudiants, venus de 10 facultés de génie du Québec, s’étaient donné rendez-vous, du 29 janvier au 1er février, lors de la 31e édition de la Compétition québécoise d’ingénierie (CQI), une épreuve de très haut niveau réservée aux plus doués.

Se déroulant sous le thème « Le génie des éléments », la CQI a réuni les futurs leaders du génie québécois qui se sont disputés, pendant trois journées bien remplies, le podium dans huit catégories : 

  • Conception senior
  • Conception junior
  • Débats oratoires
  • Génie conseil
  • Communication scientifique
  • Design innovateur
  • Présentation de recherche – Cycles supérieurs
  • Réingénierie

Les trois podiums remportés par l'ÉTS

  • 1re position - Conception junior. Cette épreuve consistait à réaliser un bolide flottant capable de traverser un cours d’eau (un bassin de 0,2 x 1,2 m) avec la plus lourde charge et la vitesse la plus élevée, sans toucher le fond. Pour la première fois à la CQI, les participants avaient accès à une imprimante 3D pour fabriquer certaines pièces. Le bolide devait être propulsé par un moteur électrique alimenté par des piles AA. L’équipe, composée de Nicolas C. Ratelle, Marc-André Bouchard, Vincent Armellin et Thierry Maillot, a remporté l’épreuve.

  • 3e position - communication scientifique. Dans l’exercice de ses fonctions, l’ingénieur doit souvent faire appel à des concepts abstraits ou intangibles. Il doit donc savoir vulgariser son art de façon claire, nette et précise afin de pouvoir communiquer son savoir. La compétition de Communication scientifique permet aux participants de démontrer leur maîtrise de cet art en expliquant, de façon claire, un concept complexe traitant d’ingénierie. Les présentations sont évaluées devant jury. Bastien Abraham, étudiant en génie mécanique, a remporté la 3e position grâce à un exposé sur la stéréotaxie, une procédure utilisée en chirurgie pour effectuer une biopsie cérébrale.

  • 3e position - design innovateur.  Dans cette compétition, les participants doivent tenir des kiosques et présenter des innovations qu’ils ont eux-mêmes développées. Les différents concepts qui ont été évalués par les membres du jury démontrent que le génie québécois est très vigoureux et effervescent. Régis Bergeron et Marc-André Perron, tous deux étudiants en génie de la construction, ont remporté la 3e position, avec un projet de recyclage du verre comme gros agrégat dans les mélanges de béton.

Nouveautés 2015

Une nouvelle catégorie s'est ajoutée cette année, soit la présentation de recherche des cycles supérieurs. Dans cette compétition, des étudiant des cycles supérieurs doivent présenter un projet de niveau maîtrise ou doctorat. Cette compétition se déroule en deux parties :

  • une présentation d’affiches devant juges et public;
  • une présentation orale devant un panel de juges.

Les présentations et les projets sont évalués selon la qualité de la vulgarisation, l’innovation du projet, la clarté de la présentation ainsi que la faisabilité technique. La qualité des supports visuels est aussi évaluée. C'est Samuel Cuerrier Auclair, de l’Université Laval, qui a remporté la 1re position avec une présentation sur l’optimisation de la ductilité des poutres mixte bois/béton.

Remerciements aux partenaires

Le comité organisateur de la Compétition québécoise d’ingénierie souhaite remercier de tout cœur ses fidèles partenaires : Desjardins, Hydro-Québec et Bombardier et, plus particulièrement l’ÉTS, hôtesse de l’événement.
Pour information

Emmanuelle Berthou
Service des communications - ETS
514 396-8237


NouvellesFil RSS