Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2015  

Inauguration de la Maison des étudiants

Savoir établir des ponts

26 octobre 2015
La nouvelle maison des étudiants de l'ÉTS
a été inaugurée le 26 octobre.
Pour innover dans le monde d’aujourd’hui, il faut savoir établir des ponts. Et ça, l’École de technologie supérieure (ÉTS) ne se contente pas de l’enseigner à ses étudiants; elle se fait un devoir de le mettre en pratique. Sa nouvelle Maison des étudiants (MDÉ), inaugurée aujourd’hui en présence de nombreux invités, dont le ministre des Transports et du responsable de la région de Montréal, M. Robert Poëti, en est la preuve bien vivante!

« Tout au long de sa conception et de sa construction, la Maison des étudiants aura permis d’établir des ponts, non seulement avec la vocation d’enseignement et de recherche de l’ÉTS, mais aussi avec les principes de développement durable et l’histoire de Griffintown », a déclaré M. Pierre Dumouchel, directeur général de l’ÉTS.

Un pont avec la mission d’enseignement et de recherche de l’ÉTS

Au cours de la conception et de la construction de la MDÉ, l’ÉTS n’a pas perdu de vue sa vocation première, soit l’enseignement et la recherche. À l’étape de la conception, les étudiants en architecture de l’Université McGill et en génie de l’ÉTS ont été invités à imaginer la MDÉ dans le cadre d’un cours portant sur la construction intégrée. Au moment de la construction, des stagiaires en génie de l’ÉTS ont surveillé son chantier.

Aujourd’hui, la MDÉ, qui a pignon sur rue Notre-Dame et qui compte 130 000 pieds carrés répartis sur cinq étages, abrite les Services aux étudiants (SAE), ÉTS Formation, des espaces pour étudier, discuter et lire, des salles de cours et des laboratoires. D’ici peu, les ateliers de quelques clubs étudiants y établiront leur quartier. En 2016, le Salon des diplômés, un espace vert ainsi qu’un tunnel compléteront le plan d’aménagement.

Un pont avec le développement durable


Soucieuse de l’environnement, l’ÉTS a tenu à ce que le bâtiment soit construit en respectant les principes du développement durable. De fait, l’ÉTS compte décrocher la certification LEED Argent. Rappelons que cette certification, délivrée par le Conseil du bâtiment durable, garantit que la construction a respecté des critères environnementaux élevés.

Le développement durable, c’est aussi se préoccuper d’équité intergénérationnelle. L’ÉTS y a vu en faisant en sorte que le coût du bâtiment n’alourdisse le fardeau financier des générations à venir. Son financement s’appuie plutôt sur un investissement de 8 millions de dollars du Fonds de développement de l’ÉTS ainsi que sur les revenus générés par les baux de location et les services auxiliaires, soit le stationnement et les résidences universitaires. Cela, pour une somme totale de 39,6 millions de dollars.

Un pont avec le voisinage

La MDÉ, avec ses commerces qui occupent son rez-de-chaussée, contribuera à la mixité du quartier. La pharmacie Jean Coutu et la Caisse populaire Desjardins qui s’y sont établies bénéficieront non seulement aux étudiants, mais aussi à tout le voisinage. Il en va de même du parc qui sera aménagé à l’arrière du bâtiment.

Un pont avec l’histoire

La MDÉ a été bâtie sur un site autrefois occupé par des bâtiments industriels, dont un entrepôt de glace, où des travailleurs taillaient la glace coupée sur le fleuve avant de la distribuer à leurs clients. Les architectes de la firme Menkès Shooner Dagenais Letourneux se sont inspirés de ce passé pour concevoir la MDÉ. Les angles que l’on peut voir sur l’enveloppe du bâtiment ne sont donc pas gratuits; ils rappellent la glace fissurée.

Enfin, soulignons que la MDÉ compte parmi les finalistes de la 7e édition des Prix d’excellence de la construction en acier, organisé par l’Institut canadien de la construction en acier (les lauréats seront dévoilés le 29 octobre prochain).

« Dix-huit ans après avoir établi ses quartiers dans le Sud-Ouest, l’ÉTS peut se targuer de faire partie intégrante de son développement. Et si certains craignaient au départ que Griffintown ne devienne une ville-dortoir, ils sont aujourd’hui rassurés : Griffintown grouille de vie grâce au Quartier de l’innovation ainsi qu’aux entreprises, aux commerces et aux institutions qui se sont établis tout près du campus de l’ÉTS. La Maison des étudiants s’inscrit dans cette lancée », a conclu M. Pierre Dumouchel.


Pour en savoir plus : 




Pour information
Service des communications ÉTS
Chantal Crevier
514 396-8800514 396-8800, poste 7893

NouvellesFil RSS