Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2015  

Implantation de la norme ISO 29110 chez Tetra Tech

Un transfert technologique réussi avec brio par un étudiant de l'ÉTS

28 septembre 2015
Frédéric Chevalier a réussi, avec son projet de maîtrise
en gestion de projets d'ingénierie, à faire économiser
785 500 $ à Tetra Tech.
Aujourd'hui chef d’équipe de la Division transport et distribution de l’électricité chez Tetra Tech, Frédéric Chevalier a eu l’occasion de mettre en place des processus de gestion de projets basés sur la norme ISO 29110 alors qu’il étudiait à la maîtrise en gestion de projets d’ingénierie à l'ÉTS.

Un projet qu’il a réussi avec brio! Pour preuve, celui-ci aura notamment permis à la Division de réaliser des économies nettes d’environ 785 500 $ sur trois ans! Il faut dire que M. Chevalier est allé à la bonne école : plusieurs professeurs de l’ÉTS sont très actifs dans la normalisation internationale en génie logiciel et des systèmes ainsi qu’en technologie de l’information.

Voici la brève histoire d’un transfert technologique réussi, comme il s’en fait souvent à l’ÉTS.

La norme ISO 29110 : qu’est-ce que c’est?


La norme ISO 29110 est conçue pour les entreprises ou les équipes qui développent des logiciels ou des systèmes comportant du matériel. Elle permet aux très petits organismes (TPO), soit ceux de moins de 25 employés, de se conformer à des normes internationales. Il faut bien l’admettre, les normes de l’ISO en ingénierie sont souvent conçues par de grandes entreprises pour encadrer de gros projets. De ce fait, elles coûtent cher et peuvent difficilement être implantées par une petite organisation ou dans de petits projets.

L’ISO 29110 est très accessible aux étudiants et aux entreprises. Publiés en français, les guides de gestion et d’ingénierie ISO 29110 peuvent être téléchargés gratuitement à partir du site Web de l’ISO.

« Les étudiants en génie logiciel de l’ÉTS qui font des stages dans des TPO québécoises peuvent facilement utiliser ces guides de gestion et d’ingénierie », explique Claude Y. Laporte, éditeur du projet de normalisation ISO/CEI 29110 et professeur au Département de génie logiciel et des technologies de l’information de l’ÉTS.

Plusieurs des guides ont même été traduits en espagnol, en portugais, en tchèque, en allemand et en japonais, ce qui démontre l’intérêt des entreprises de partout dans le monde pour cette norme. Il faut dire que de nombreux pays d'Amérique, d'Europe et d'Asie comptent une majorité d’entreprises employant 25 personnes ou moins.

Les impacts de la norme sur Tétra Tech

Bien que Tetra Tech, une multinationale de génie-conseil, ait mis en place un processus de gestion pour les projets de grande taille, près de 95 % des projets de la Division transport et distribution de l’électricité sont de petite et de moyenne envergure. 

Quant aux petits projets, ils représentent environ 70 % de tous les projets de la Division. Ceux-ci s’étendent sur moins de 2 mois et requièrent une équipe composée de 4 personnes ou moins, dont les honoraires varient entre 5 000 $ et 70 000 $. M. Chevalier devait donc implanter des processus pour les petits et les moyens projets afin de :

  • réduire leurs dépassements de coûts et leurs délais;
  • uniformiser les pratiques pour faciliter l’intégration des nouveaux gestionnaires;
  • accroître le niveau de satisfaction des clients;
  • réduire les écarts des estimations des projets.

Le profil « Entrée » de l’ISO 29110 a été utilisé pour documenter le processus de gestion des petits projets, tandis que le profil « Basique » a été utilisé pour documenter le processus de gestion de ceux qui sont considérés comme de moyenne envergure.

Au final, l’implantation d’ISO 29110 s’est avérée très rentable pour la Division : les clients sont plus satisfaits, les échéanciers sont respectés et les coûts sont jugulés. Sans compter que l’entreprise a réalisé, sur trois ans, une économie nette de 785 500 $.

Des professeurs engagés dans la normalisation internationale

Plusieurs professeurs du Département de génie logiciel et des technologies de l’ÉTS sont très actifs dans la normalisation internationale en génie logiciel et des systèmes ainsi qu’en technologie de l’information. François Coallier occupe la présidence du sous-comité conjoint de l'ISO et de l'CEI qui élabore ces normes, tandis que Witold Suryn remplit les fonctions de secrétaire. Quant au professeur Claude Y. Laporte, il est l'éditeur du groupe de travail qui développe les normes et les guides ISO 29110, et ce, depuis sa création en 2005.

Les activités de ces professeurs dans les travaux de normalisation de l’ISO permettent non seulement d’enseigner l’importance des normes aux étudiants de l’ÉTS, mais aussi de faciliter les transferts technologiques vers l’industrie québécoise. Au bout du compte, c’est tout le commerce national et international qui en tire profit.

 claude-laporte-ets
Claude Y. Laporte est professeur en génie logiciel à l'ÉTS. Il est aussi l'éditeur du groupe de travail qui développe les normes et les guides ISO 29110.



Pour obtenir plus d’information :

Sur la norme ISO/IEC 29110
http://standards.iso.org/ittf/PubliclyAvailableStandards/index.html
http://profs.etsmtl.ca/claporte/VSE/Groupe24-menu.html
Substance ETS

Sur le projet de la société Tetra Tech

Amélioration des processus de gestion des petits et des moyens projets dans une société d’ingénierie canadienne.
An Innovative Approach to the Development of Project Management Processes for Small-scale Projects in a large Engineering Company.

Divers
La revue Plan de l’Ordre des ingénieurs du Québec de septembre-octobre 2015 présente un article sur l’ISO 29110 et une entrevue avec l’ingénieur qui a mené le projet ISO 29110 chez Tetra Tech (pages 46 à 49 ) :  Plan.
Pour information
Service des communications - ÉTS
Chantal Crevier
514 396-8800, poste 7893


NouvellesFil RSS