Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2014  

Dictée ÉTS

Déjouer les pièges de la langue, ça demande aussi du génie!

4 avril 2014
Vibrion cholérique ou colérique? C’est l’un des nombreux pièges qu’ont tenté de déjouer les 140 participants à la Dictée ÉTS, qui s’est tenue le 20 mars dernier. C’est Béatrice Roquebert, une étudiante de l’École Polytechnique, qui a récolté le meilleur score avec six fautes.

En guise de prix, la lauréate a pu choisir entre une bourse de 1 500 $ en argent ou une bourse d’admission à l’ÉTS d’une valeur de 3 000 $. Outre la bourse, la lauréate a reçu le logiciel de correction Antidote ainsi que le dictionnaire des synonymes Le Grand Druide, une gracieuseté de Druide Informatique.

Les second et troisième prix ont été remis respectivement à Eliott Tixier, de l’École Polytechnique, et à Isabelle Prévost, de l’ÉTS. Les deux participants ayant commis sept erreurs dans la dictée, ils ont dû réaliser une dictée complémentaire afin de déterminer leur rang.

Eliott Tixier a remporté un ordinateur portable, gracieuseté de la Coop ÉTS, ainsi que le logiciel Antidote et le dictionnaire des synonymes Le Grand Druide.

Pour sa part, Isabelle Prévost a reçu une bourse de 300 $ du Conseil pédagogique interdisciplinaire du Québec (CPIQ), accompagnée du logiciel Antidote et du dictionnaire des synonymes Le Grand Druide.

Les étudiants de l’ÉTS ont fait bonne figure

Soulignons que quatre étudiants de l’ÉTS se sont classés aux 4e, 5e, 6e et 7e rangs. Il s’agit respectivement de Gabriel Dupont-Francoeur, Xavier Brugeille, Xavier Cloutier-Guérard et de Noël Thomas. Tous ont reçu le logiciel Antidote ainsi qu’un abonnement de six mois au journal Le Devoir.

Griffintown : grande vedette de la dictée

La dictée, qui mettait en vedette le quartier Griffintown, a permis aux participants d’en apprendre davantage sur son histoire, de l’arrivée des premiers immigrants irlandais jusqu’au développement du Quartier de l’innovation.

Imaginée par l’écrivain Jean O’Neill, la dictée a été lue par Yanick Villedieu, l’animateur de l’émission Les Années lumières. Elle visait à souligner le 40e anniversaire de l’ÉTS et à mettre en valeur son quartier de résidence.

Soulignons que ce concours a été rendu possible grâce à la collaboration la COOP ÉTS, du Conseil pédagogique interdisciplinaire du Québec, de Druide Informatique et du journal Le Devoir.

Pour en savoir plus  :

Texte de la dictée

Site web de la Dictée ETS
Pour information
Chantal Crevier
Service des communications - ETS
514 396-8800, poste 7893








NouvellesFil RSS