Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2014  

Doctorat honoris causa de l'ÉTS

Le fondateur de la firme de construction Pomerleau inc. reçoit un doctorat honoris causa

6 novembre 2014
Sylvie Beauchamp, présidente de l'Université du Québec, Hervé Pomerleau, docteur honoris causa, et Pierre Dumouchel, directeur général de l'ÉTS.
L’École a décerné un doctorat honoris causa à M. Hervé Pomerleau, fondateur de la firme de construction Pomerleau inc., lors de la cérémonie de collation des grades des diplômés de baccalauréat, tenue le 2 novembre à la Place des Arts.

Originaire de Saint-Georges de Beauce ayant lancé son entreprise en 1964, Hervé Pomerleau a été un joueur majeur du milieu de la construction au Québec. En créant ce qui allait devenir la plus grande firme de construction québécoise – et la première entreprise francophone de construction à percer le marché montréalais –, il a indéniablement contribué au développement économique de la province. Toujours aussi florissante, l’entreprise léguée à ses enfants au début du millénaire compte aujourd’hui quelque 2000 employés.

On doit à cet homme infatigable des réalisations d’envergure et de prestige, notamment le pavillon Desmarais du Musée des Beaux-Arts de Montréal; le 1000 de la Gauchetière, l’édifice le plus haut de la métropole, qui a obtenu les prix Mercury de New York et Pinacle ainsi que le Trophée Énergia; l’aluminerie Reynolds à Baie-Comeau; et le barrage LG-1 de la Baie-James, un projet d’une valeur de 650 M$.

Outre la qualité et la grande diversité de ses créations – construction d’écoles, de centres commerciaux, de tours à bureaux, ponts, aéroports, stations de métro, échangeurs routiers, parc d’éoliennes, mise en valeur d’édifices patrimoniaux –, M. Pomerleau a démontré tout au long de sa carrière une extraordinaire capacité à s’adapter à la réalité mouvante de son secteur d’activité et à innover.

Fier représentant de l’entrepreneurship beauceron, cet homme aussi engagé que respecté a été maintes fois récompensé. Encore récemment, au cours de l’été 2014, il recevait l'insigne d'Officier de l’Ordre national du Québec et le prix Carrière du Conseil du patronat.

Modèle inspirant pour les diplômés en génie de l’ÉTS et tout autant pour les entrepreneurs et l’ensemble des Québécois, cet homme d’affaires aguerri et gestionnaire exceptionnel a profité de la tribune qui lui était offerte lors de la cérémonie de collation des grades pour donner quelques conseils avisés aux nouveaux diplômés de l’ÉTS!

 


Pour information
Pour information
Manon Lamoureux
Service des communications
514 396-8973


NouvellesFil RSS