Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2013  

Rapport de l’OCPM sur Griffintown

Un autre pas de franchi pour le Quartier de l’innovation

10 avril 2013
Le 2 avril, l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) a dévoilé son rapport portant sur le projet de Programme particulier d’urbanisme (PPU) de Griffintown. L’ÉTS se réjouit que l’OCPM y encourage la Ville à agir concrètement pour s’assurer de «faire de Griffintown un quartier innovant». En effet, certaines recommandations contenues dans le rapport vont dans le sens des mémoires déposés par l’ÉTS et par le Groupe de liaison du Quartier de l’innovation – Volet urbain et incitent au déploiement du vaste projet de Quartier de l’innovation (QI).

Le secteur de Griffintown est situé au nord du canal de Lachine, entre l’autoroute Bonaventure et la rue Georges‐Vanier, au sud de la rue Notre‐Dame. Déstructuré par des interventions de rénovation urbaine dans les années 1960 et 1970, Griffintown fait l’objet depuis quelques années d’une intense activité immobilière. Le PPU vise à orienter et encadrer ce redéveloppement autour d‘une vision cohérente.


Démolition à l'angle des rues Ottawa et Duke dans Griffintown, juin 1965  -  Photo : Michel Gravel, La Presse

En octobre 2012, Montréal a adopté le projet de PPU de Griffintown et mandaté l’OCPM d’entreprendre une consultation publique sur ce projet. Le redéveloppement du quartier suscite un très grand intérêt et quelque 1 000 personnes ont participé à l’exercice de consultation.

En parallèle, la mission du Quartier de l’innovation, projet mis de l’avant en 2009 d’abord par l’ÉTS puis avec l’Université McGill, est de créer les conditions favorables au développement d’un quartier de grande qualité urbaine regroupant une communauté créative et engagée, dans le but de catalyser le développement d’une culture innovante et entrepreneuriale par l’équilibre entre quatre volets (industriel, urbain, formation/recherche, et social/culturel).

Le QI prend racine dans Griffintown et s’étend du boulevard René-Lévesque à Pointe-du-Moulin, et de la rue McGill à la rue Atwater. Ce territoire englobe la Cité du multimédia, la Cité du commerce électronique et le complexe Le Nordelec. C’est la zone affichant la plus grande concentration de personnes actives dans le domaine des technologies de l’information et du multimédia au Canada : 20 000 emplois dans quelque 3 500 entreprises.

Le Groupe de liaison du Quartier de l’innovation – Volet urbain, composé de représentants de l’ÉTS, de McGill, d’entreprises, d’organismes et de citoyens du secteur, insistait dans son mémoire sur le potentiel d’innovation qu’on pourrait développer dans Griffintown et la place que pourrait y jouer le QI.

Le projet de PPU propose un «quartier innovant et créatif marqué par la mixité de fonctions, un quartier socialement mixte, incluant de jeunes familles» et l’OCPM encourage la Ville à tout faire pour concrétiser cette vision.

L’OCPM rappelle que l’ampleur que prend actuellement le développement résidentiel dans Griffintown doit être équilibrée par rapport à l’ensemble des activités souhaitées dans le Quartier de l’innovation. C’est la nécessaire cohabitation de tous ces usages qui fera du QI une véritable force et assurera son développement et sa viabilité sur le long terme, «un nouveau milieu de vie résolument ancré dans le 21e siècle».

L’ÉTS est donc heureuse de constater que cette importante démarche de l’OCPM conduit à des conclusions similaires à celles issues des réflexions et des études réalisées depuis les débuts du projet du QI, projet qui sera lancé officiellement le 13 mai prochain.

Par ailleurs, l’ÉTS sensibilise les autorités municipales depuis plusieurs années à l’importance d’aménager les rues autour du campus, principalement l’intersection des rues Peel et Notre-Dame, de façon à les rendre plus sécuritaires pour les piétons et les cyclistes. Dans son rapport, l’OCPM recommande justement de concevoir très rapidement le plan de gestion des déplacements du secteur Griffintown qu’évoque le projet de PPU. L’Office recommande aussi que la Société de transport de Montréal fasse connaître rapidement ses intentions en matière de transport en commun dans le secteur, prioritairement pour améliorer les liens avec les stations de métro.



Voir aussi :
Rapport de l’OCPM sur le PPU du secteur Griffintown
Pour information
Sébastien Langevin
Service des communications - ÉTS
514 396-8664

NouvellesFil RSS