Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2013  

Nouvelle chaire de recherche

Chaire Pomerleau sur l’intégration des pratiques et des technologies en construction

21 février 2013
Le 12 février, l’ÉTS inaugurait la nouvelle Chaire de recherche industrielle Pomerleau sur l’intégration des pratiques et des technologies en construction. Entourés de nombreux collaborateurs, le professeur et titulaire de la Chaire, Daniel Forgues, et son partenaire industriel Pierre Pomerleau, président-directeur général de Pomerleau inc., ont livré un vibrant plaidoyer sur le caractère crucial du développement technologique du secteur de la construction au Québec.

Crucial, car la construction est l’un des principaux moteurs économiques du Québec et représente pas moins de 47 milliards $ d’investissements en 2011, 14 % du PIB du Québec, 237 000 emplois directs, 1 emploi sur 20.

Pour l'appuyer dans ses travaux, le professeur Forgues peut compter sur des alliés de taille, notamment Sheryl Staub-French, professeure associée à l’Université de la Colombie-Britannique et spécialiste du BIM (Building Information Modelling), et Réal Laporte, président d'Hydro-Québec Équipement et services partagés et président-directeur général de la Société d’énergie de la Baie James (SEBJ).


Claude Bédard, doyen de la recherche (ÉTS), Yves Beauchamp, directeur général (ÉTS), Daniel Forgues, Sheryl Staub-French, Réal Laporte et Pierre Pomerleau

À titre de collaborateurs directement liés aux travaux de la Chaire, les deux partenaires ont présenté leur vision d’une industrie de la construction plus moderne et le rôle qu’ils entendent jouer dans le déploiement de ces nouvelles stratégies au pays, car les défis sont nombreux.

Sur le plan industriel :
• Un climat de méfiance règne sur l’industrie
• L'industrie est fermée sur elle-même
• Les modes d’approvisionnement sont peu propices à la collaboration et à l’innovation
• Il existe peu d’incitatifs à changer les pratiques

Sur le plan de la recherche et de la formation
• L’ÉTS est la seule université donnant de la formation en BIM (maîtrise seulement)
• Peu de Québécois sont intéressés à faire des études supérieures (recherche)
• L’industrie et les organismes subventionnaires montrent peu d’intérêt à supporter la recherche en ingénierie de la construction

LES AXES DE RECHERCHE
La contribution de la Chaire à cette évolution du milieu et à la réalisation d’un cadre bâti durable (environnemental, économique, social) s’articulera autour de trois axes principaux :

Le BIM (Building information Modelling), soit le développement et l'utilisation d'un modèle informatique à plusieurs dimensions, non seulement pour documenter la conception d'un bâtiment, mais aussi pour simuler la performance, la construction et l'exploitation d'un nouveau bâtiment ou d'un bâtiment rénové.

La conception intégrée (CI), un processus qui implique la participation active des parties prenantes internes (professionnels et constructeurs) et externes (décideurs, usagers, opérateurs, utilisateurs, voisinage) dans le cadre d'ateliers intensifs de conception.

La construction Lean, une nouvelle approche dérivée de la gestion de production Toyota. Appliquée à la construction, l’approche Lean modifie les méthodes de travail tout au long du processus. Elle vise à maximiser la valeur et à minimiser le gaspillage. La recherche vise l’intégration de la philosophie et de l’approche Lean à la CI et au BIM.


Maison du développement durable : un bon exemple d'intégration des nouvelles pratiques et technologies en construction

Les attentes sont grandes, mais les retombées aussi. Dans l’industrie, les utilisateurs des nouvelles pratiques et nouvelles technologies, trop peu nombreux au Québec, parlent déjà de 25 à 30 %, voire de 50 % d’économie dans certains cas.

Dans un contexte où des milliards $ sont investis chaque année en construction au Québec, on ne peut que souhaiter un déploiement rapide des nouvelles technologies dans ce domaine. Et si on en croit le climat qui régnait lors de l’inauguration, les règles du marché dicteront rapidement la route à suivre.

Voir aussi :
Groupe de recherche en intégration et développement durable en environnement bâti – GRIDD
Pour information
Emmanuelle Berthou
Service des communications - ÉTS
514 396-8427


NouvellesFil RSS