Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2012  

Distinction pour contribution exceptionnelle

Robert Sabourin admis au Cercle d'excellence de l'Université du Québec

5 septembre 2012
Robert Sabourin, professeur au Département de génie de la production automatisée de l'ÉTS, a été admis au Cercle d'excellence de l'Université du Québec dans le cadre de la rencontre annuelle des dirigeants du réseau de l'UQ le 28 août dernier.

Chaque année, le chef d'établissement de chacune des constituantes du réseau désigne, parmi le personnel de l'université ou la communauté étudiante, une personne ou un groupe s'étant démarqué par une contribution exceptionnelle à la vie universitaire.


Sylvie Beauchamp, présidente de l'UQ, Robert Sabourin, et Yves Beauchamp, directeur général de l'ÉTS
Photo : Jocelyn Bernier, Focus1

Entré à l’ÉTS en 1983, Robert Sabourin a été le premier professeur embauché au Département de génie de la production automatisée. Vivement intéressé par la recherche en vision et intelligence artificielle, il a bientôt entrepris de développer la recherche dans ce domaine et de mettre sur pied un laboratoire.

Également désireux de créer un programme de recherche spécialisé en vision et reconnaissance des formes, il a terminé en 1990 une thèse de doctorat à l'École Polytechnique de Montréal sur la vérification des images de signatures manuscrites, un sujet de recherche très novateur à l'époque.

L’ÉTS doit au professeur Sabourin la mise en œuvre de plusieurs collaborations scientifiques, en France et au Brésil. Sa contribution la plus importante à l’international est sans aucun doute la création de deux programmes de doctorat, l’un en 1994 en génie électrique, au Centro Federal de Educação Tecnológica do Paraná, et l’autre en 1997, en informatique appliquée, à la Pontificia Universidade Catόlica do Paraná, à Curitiba, au Brésil. Dans le cadre de ces collaborations interuniversitaires, il a effectué à ce jour plus de 35 missions scientifiques à cette dernière université, où il a animé une équipe de recherche composée de six professeurs.

L'ensemble des travaux de recherche de Robert Sabourin a permis la formation de plus de 40 étudiants à la maîtrise, et cette année marquera la diplomation du 25e finissant du programme de doctorat. Les sujets de recherche aussi sont très diversifiés. Mentionnons, à titre d'exemples, la conception de systèmes pour la lecture automatique de documents manuscrits, l'authentification des scripteurs, et plus récemment, les systèmes adaptatifs pour la vidéosurveillance.

La qualité et l’originalité de ses travaux lui ont valu une importante subvention du Fonds de recherche du Québec – Nature et technologies afin de poursuivre des recherches dans ce dernier champ de spécialisation, ainsi qu’une autre – en équipe – du ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation dans le cadre du Programme de soutien à la recherche, volet Soutien à des initiatives internationales de recherche et d’innovation. Pour sa part, l’ÉTS lui accordait en 2011 une Chaire de recherche institutionnelle sur l'étude des systèmes de surveillance adaptatifs et évolutifs dans les environnements dynamiques.



Ses travaux et ceux de son équipe dans les domaines de la vision, de la reconnaissance de formes et des algorithmes évolutionnaires ont donné lieu à plus de 300 publications scientifiques dans des revues et conférences internationales, et à plus de 4000 citations.

Par ailleurs, depuis 2006, le professeur Sabourin est directeur du Laboratoire d’imagerie, de vision et d’intelligence artificielle. Dans ce contexte, il anime une équipe composée de plusieurs collaborateurs de l'ÉTS, de l'Université Laval, de l’École Polytechnique de Montréal et de plusieurs universités brésiliennes. Il dirige et codirige actuellement quatre stagiaires postdoctoraux et une douzaine d'étudiants au doctorat.

En plus de son implication importante dans la supervision d'étudiants de cycles supérieurs, le professeur Sabourin est fortement engagé dans le développement des études de 3e cycle à titre de directeur du programme de doctorat en génie. Depuis son entrée en fonction en juin 2008, il a notamment la responsabilité de l'encadrement des jeunes doctorants au début de l'examen doctoral. À ce jour, il a organisé à chaque session un séminaire au cours duquel chacun des étudiants doit présenter sa problématique de recherche. Comme directeur du programme, il a planifié et assisté à plus de 350 présentations orales. Outre son rôle crucial auprès des étudiants, il joue de plus un rôle de mentor auprès des nouveaux professeurs de l’École.

Pour sa contribution importante à son domaine de recherche ainsi qu’au développement des études de cycles supérieurs, et particulièrement de doctorat, Robert Sabourin mérite amplement l'honneur d'être nommé membre du Cercle de l’Université du Québec.

Voir aussi :
Laboratoire d’imagerie, de vision et d’intelligence artificielle (LIVIA)
Pour information
Manon Lamoureux
Service des communications - ÉTS
514 396-8973

NouvellesFil RSS