Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2011  

Journée Découvertes

Le doctorant Benjamin Larregain se distingue avec son projet de recherche

22 mars 2011
Lors de la Journée Découvertes du 9 mars avait lieu une présentation de projets de recherche d'étudiants de maîtrise et de doctorat organisée par le Comité des cycles supérieurs. Le jury, formé des professeurs Robert Sabourin, directeur du programme de doctorat (génie de la production automatisée), Ghizlane El Boussaidi (génie logiciel et des TI), Yannic Éthier (génie de la construction), Jérémie Voix (génie mécanique) et Lyne Woodward (génie électrique), ainsi que de Ross Moussouni, étudiant en génie logiciel, a évalué une vingtaine de projets.

C'est Benjamin Larregain, doctorant sous la direction du professeur Philippe Bocher, qui a gagné le 1er prix (300 $) avec la présentation de son projet intitulé Traitement par induction d'engrenage aéronautique.


                                                                                                        Photo | Lino Cipresso

Pour atteindre des performances supérieures, les engrenages utilisés dans les systèmes de propulsion en aéronautique doivent subir un traitement de durcissement superficiel. La méthode traditionnellement utilisée chez Pratt & Whitney Canada, la cémentation (carburizing), est fonctionnelle mais comporte plusieurs inconvénients majeurs, surtout du point de vue environnemental. Le durcissement superficiel par induction représente une alternative intéressante pour plusieurs raisons : procédé vert, consomme moins d’énergie, contrôle accru du profil durci et rapidité de traitement. Un projet de recherche global entre Pratt & Whitney Canada, Air-Terre Équipement, l’ÉTS, l’UQAR, l’Université Concordia et le Consortium de recherche et d’innovation en aérospatial au Québec (CRIAQ) a donc été mis sur pied pour développer ce procédé.

Sergio Atayde, doctorant sous la direction du professeur Ambrish Chandra, a gagné le 2e prix (200 $) pour la présentation de son projet intitulé Intégration des éoliennes à MADA (machine asynchrone à double alimentation) avec le réseau électrique: analyse et mitigation de la résonance sous-synchrone.

Les projets Système de classification adaptatif pour la reconnaissance de visages de Jean-Francois Conolly et Quantification de l’effet d’occlusion des protecteurs auditifs individuels par électroencéphalographie d’Olivier Valentin se sont classés ex aequo au 3e rang (100 $ chacun).

Félicitations aux gagnants et bravo à tous les participants!

Voir aussi :
Galerie de photos Journée Découvertes - Présentation des projets de recherche
Pour information
Sébastien Langevin
Service des communications
514-396-8664

NouvellesFil RSS