Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2011  

Art et technologie

L’ÉTS et l’UQAM font équipe à la Biennale de Montréal avec BrainStorm

16 mai 2011
Lorsqu’un chercheur en microélectronique rencontre un créateur en arts visuels et médiatiques, tout peut arriver! Conjuguez les mots «déconstruits» du philosophe Jacques Derrida à un algorithme générant des mouvements aléatoires, soufflez sur un anémomètre pour activer un jeu vidéo désuet et vous obtiendrez BrainStorm, une réalisation conjointe du professeur Jean Dubois, de l’École des arts visuels et médiatiques de l'UQAM, du professeur Ghyslain Gagnon, du Département de génie électrique de l'ÉTS, et de l’un de ses étudiants à la maîtrise, Marc-André Carbonneau.



La 7e biennale de Montréal célèbre le hasard
Lorsque le visiteur souffle plus ou moins fort sur l’anémomètre situé au centre de la salle, une série de mots sont propulsés et s’entrechoquent plus ou moins rapidement, au son d’une partie de tennis disputée sur un vieux Commodore 64. Puis les mots se scindent et se fusionnent pour en former d’autres ; un clin d’œil au thème de la Déconstruction qui a largement inspiré le philosophe français. Ainsi «Destination» et «Errance» deviennent «Destinerrance», «Anarchie» et «Civique» deviennent «Anarchivique», au hasard des déplacements et des obstacles.

Collaborations interdisciplinaires recherchées
Cette œuvre à la fois ludique, captivante et insolite met clairement en valeur ce que les ingénieurs et les artistes ont en commun : la créativité. Une créativité qui se veut complémentaire puisque l’artiste contemporain est souvent à la recherche d’une solution technologique pour réaliser son concept et qu’inversement, l’ingénieur développe souvent des solutions technologiques pouvant être appliquées à d’autres domaines que le sien.


Jean Dubois, Marc-André Carbonneau et Ghyslain Gagnon

Cet échange interdisciplinaire est au cœur de la collaboration entre les professeurs Dubois et Gagnon qui souhaitent explorer et développer la filière de l’interactivité entre le spectateur et l’affichage public. Aujourd’hui dans le cadre d’une exposition d’art médiatique, demain peut-être sur les panneaux publicitaires de Times Square, l’action du spectateur sur l’affichage urbain, comme medium artistique ou publicitaire, offre une infinité de possibilités.

Développée à partir de cette même idée, la dernière œuvre du professeur Dubois, À portée de souffle, a d’ailleurs déjà été présentée dans plusieurs expositions internationales, notamment en Australie (Melbourne, 2010), en Corée du Sud (Incheon, 2010), en France (Reims, 2011) et dans plusieurs événements québécois en arts numériques.

BrainStorm est présentée à la Biennale de Montréal jusqu’au 31 mai. La Biennale se tient à l'ancienne École des beaux-arts de Montréal tous les jours de midi à 18 h et les jeudis jusqu'à 21 h.

Voir aussi :
La Biennale de Montréal
Site du professeur Ghyslain Gagnon
Pour information
Emmanuelle Berthou
Service des communications
514-396-8427

NouvellesFil RSS