Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2011  

24 heures de l'innovation

Une 2e place pour l'ÉTS

30 mai 2011
Après un marathon créatif de 24 heures organisé par Mickaël Gardoni, professeur au Département de génie de la production automatisée de l’ÉTS, les 24 heures de l’innovation se sont terminées le vendredi 20 mai sur une note franchement excitante. Vingt-deux équipes d’étudiants au Canada, en France, en Colombie et au Sénégal ont présenté leur invention, basée sur un des thèmes suggérés par les organisations industrielles ou académiques participantes, dont Telus Santé, MABI, L’Hôpital Necker pour enfants malades, Eco Petrol, l’ÉTS, l’Université de technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM), l'Université nationale de Colombie et l’Université de Ziguinchor, au Sénégal.

D’abord présentés devant un jury local, puis international, les projets des 24 heures de l’innovation portaient sur des sujets aussi diversifiés que contemporains :
• La vie avec les animaux de compagnie (communication, localisation, loisir, mobilité, etc.)
• Un fauteuil handisport multifonction (neige, route, herbe)
• Un convoyeur de bouteilles qui diminuent les risques de choc ou de casse
• Un chariot de transport en milieu hospitalier ludique (pour les enfants)
• La descente et la montée d’escalier en fauteuil roulant (au moins quelques marches)
• Le transport du pétrole à forte viscosité dans un pipeline
• Un lampadaire urbain proposant une solution contre la pollution lumineuse
• Le recyclage des batteries de voitures
• La récupération d’énergie par incinération des déchets par voie solaire
• Etc.

Et les gagnants sont …
1er prix : Le lampadaire intelligent Le Seven de l’équipe TSUKI de l'UTBM, pour la réduction de la pollution lumineuse. La tête d’éclairage supérieure est orientable et permet d’envoyer le faisceau exactement là où il faut. Le bloc d’éclairage pour piéton situé plus bas, fournit une lumière plus feutrée et peut être remplacé par un module ayant d’autres fonctions, comme un arrêt d’autobus, une borne bluetooth, un bouton pour traverser, une carte du quartier, etc.

2e prix : Le collier-cellulaire pour chien et son application FaceWoof, de l’Équipe SOS Innovation de l’ÉTS. Grâce à son système de communication en temps réel, ce collier permet de localiser le chien sur demande, d’activer l’ouverture et la fermeture de portes, d’envoyer des messages vocaux au chien ou de l’écouter, et finalement, de créer des amis FaceWoof dès que les ondes détectent un autre chien équipé du même collier-cellulaire.

3e prix ex aequo : Le collier intelligent pour chien de l’Université nationale de Colombie ET le lampadaire intelligent avec détecteur de mouvement de l’Université de Ziguinchor, au Sénégal.

Les retombées
Les 3 gagnants internationaux ont reçu des prix en argent, soit respectivement 750 $, 500 $ et 250 $. De plus, si une des organisations participantes souhaite voir un de ses sujets retenus approfondi, elle peut proposer à l’équipe concernée une bourse de 10 000 $ pour une période de 3 mois afin d'aller plus loin dans le cadre de projets idéarium.

Déjà, les deux premières éditions des 24 heures de l’innovation ont été l’occasion de voir naître des idées à fort potentiel, notamment la ceinture de sécurité lumineuse de CRÉACT, qui offre une bonne lumière aux passagers sans gêner le chauffeur grâce à la fibre optique, et le brassard de suivi des performances physiques sur téléphone cellulaire–TELME. Ce dernier a d’ailleurs été prolongé dans le cadre de l’idéarium et sera présenté à la conférence e-Health 2011 à Toronto, du 29 mai au 1er juin, l’événement le plus important du genre au Canada.

Les 24 heures de l’innovation, bien que récentes dans le paysage des activités d’innovation technologique, s’inscrivent dans un courant de création techno en pleine croissance à Montréal.
Pour information
Emmanuelle Berthou
Service des communications
514-396-8427

NouvellesFil RSS