Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2010  

Traitement des sols contaminés

Le professeur Jean-Sébastien Dubé reçoit un prix du Réseau environnement

23 mars 2010
Jean-Sébastien Dubé, professeur au Département de génie de la construction, a reçu le 16 mars la Distinction Fernand Seguin remise par le Réseau environnement pour son article intitulé « La solidification/stabilisation au ciment : un nouvel outil pour une gestion durable des sols contaminés ».

La Distinction Fernand Seguin est remise à l'auteur ou aux auteurs d’un article technique paru dans la revue VECTEUR environnement pour la rigueur du contenu et l’excellence générale de l'article.

Jean-Sébastien Dubé a corédigé cet article avec Yves Brousseau, directeur développement commercial et services techniques chez Ciment Québec, et Éric Hardy, directeur géoenvironnement chez Qualitas Montérégie.

La solidification/stabilisation des sols à l’aide du ciment est une technologie en émergence au Québec pour la gestion, le traitement et la réutilisation sécuritaire des terrains contaminés. Un premier projet québécois de réhabilitation par solidification/stabilisation sera réalisé prochainement grâce à la collaboration du professeur Dubé, de MM. Hardy et Brousseau ainsi que du ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs.

La technique consiste principalement à incorporer du ciment au sol contaminé. Le ciment réagit chimiquement avec l’eau dans la matière traitée, transformant ses propriétés physiques et chimiques. Le processus empêche le lessivage des contaminants dans l’eau souterraine ainsi que leur dispersion dans l’air. La solidification/stabilisation sert à traiter efficacement les sols contaminés par des métaux¸ tels que le plomb et l’arsenic. La technique a également été utilisée ailleurs au Canada ainsi qu'aux États-Unis pour le traitement de sols pollués par des contaminants organiques tels que la créosote et les produits pétroliers.

js_dube_03_10.jpg
Yves Brousseau, Jean-Sébastien Dubé, Michel Lamontagne, président du Réseau environnement, et Éric Hardy
Photo : Marie-Pierre Boisvert

Pour information
Sébastien Langevin
Service des communications
514 396-8864

NouvellesFil RSS