Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2010  

Génie géoenvironnemental

Nouvelle Chaire de recherche du Canada en caractérisation des sites contaminés

1 décembre 2010
Jean-Sébastien Dubé
Jean-Sébastien Dubé, professeur en génie de la construction et responsable du Laboratoire de géotechnique et de génie géoenvironnemental de l'ÉTS, a été nommé titulaire de la nouvelle Chaire de recherche du Canada en caractérisation des sites contaminés. L’objet des travaux du professeur Dubé : améliorer la réhabilitation des sites contaminés grâce à une connaissance plus précise de la contamination et du risque qu’elle représente.

Aujourd’hui en effet, la réhabilitation des sites contaminés est un moteur important du développement durable de l’espace urbain. Par ailleurs, la caractérisation de la contamination du sol, c’est-à-dire l’évaluation de la nature, de l’étendue et de la mobilité de la contamination, est l’un des éléments essentiels de ce processus de réhabilitation.

Pourtant, il n’existe actuellement aucune façon établie de définir la représentativité des échantillons prélevés (dans quelle mesure ils possèdent les mêmes caractéristiques que celles de l’ensemble du site contaminé) et des concentrations de contaminants mesurées durant les études de caractérisation. Il en résulte des imprécisions dans les données de caractérisation qui peuvent entraîner des délais de réhabilitation et des pertes économiques et sociales équivalentes à des dizaines, voire des centaines, de milliards de dollars à l’échelle mondiale.

En tant que titulaire de la Chaire de recherche du Canada en caractérisation des sites contaminés, le professeur Dubé élaborera une nouvelle manière de caractériser les sites contaminés en assurant un suivi et un contrôle rigoureux de la représentativité des échantillons. Pour ce faire, il fera appel à des modèles mathématiques visant à quantifier la représentativité de l’étendue de la contamination ainsi que les concentrations de contaminants mesurées dans chaque échantillon. Il élaborera également des nouvelles méthodes de prélèvement des échantillons afin d’assurer leur représentativité tout au long du processus de réhabilitation.

Les travaux de Jean-Sébastien Dubé permettront de développer une connaissance plus précise de la contamination des sites et du risque qu’elle représente. Cette recherche aura très certainement un effet positif sur la qualité de vie des citoyens, car plus les sites contaminés seront revitalisés rapidement et efficacement, plus les retombées économiques qui en découlent se traduiront en bénéfices pour les populations citadines, tant sur les plans social et environnemental qu’en matière de santé publique.

En plus de l’octroi de cette chaire, Jean-Sébastien Dubé recevra un financement de 335 000 $ de la Fondation canadienne pour l’innovation, du Gouvernement du Québec et de partenaires industriels pour l’achat d’équipements mobiles permettant l'analyse in situ des métaux et des contaminants organiques sur les sites contaminés.

Voir aussi :
Jean-Sébastien Dubé - Chaires de recherche du Canada
Laboratoire de géotechnique et de génie géoenvironnemental
Pour information
Sébastien Langevin
Service des communications
514 396-8664

NouvellesFil RSS