Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2010  

Génie aérospatial

Chaire de recherche sur les technologies de modélisation et de simulation d’aéronefs

6 décembre 2010
Ruxandra Botez, professeure en génie de la production automatisée et responsable du Laboratoire de recherche en commande active, avionique et aéroservoélasticité (LARCASE), a été nommée titulaire de la nouvelle Chaire de recherche du Canada sur les technologies de modélisation et de simulation d’aéronefs. 

Le domaine d’expertise de Mme Botez est particulièrement critique car il concerne la stabilité des aéronefs. Ses travaux de recherche, menés en collaboration avec le NASA Dryden Flight Research Center et d’autres compagnies aéronautiques (Bell Helicopter, Bombardier, CAE, Thales, CMC Électronique, etc.), l’ont hissée au rang de sommité de renommée internationale en modélisation et simulation des aéronefs.

L’objet des travaux de la chaire de Mme Botez se divisera en deux axes. Le premier consistera à développer de nouvelles méthodologies pour la modélisation et la simulation de la dynamique de vol et de contrôle des avions et hélicoptères. Le second, basé sur la théorie de l’aéroservoélasticité, sera de développer de nouvelles méthodologies de modélisation et de simulation pour les technologies des commandes actives et des technologies adaptables (modification des ailes, ailerons, variation de géométrie), lesquelles auront une incidence sur le développement des appareils et les coûts d’exploitation. Les nouveaux aéronefs ainsi conçus voleront plus efficacement dans diverses conditions de vols et consommeront moins d’énergie.

Jusqu’à maintenant, les recherches de Ruxandra Botez et son équipe ont permis de réduire sensiblement le nombre d’essais en vol de nouveaux aéronefs. Par exemple, les résultats de recherche ont entraîné une réduction de 60 % du temps de développement des nouveaux hélicoptères et grandement accéléré les décisions relatives au design d’un aéronef d’affaires. Élément non négligeable, les recherches de l’équipe de Ruxandra Botez contribuent également directement à l’avancement de l’industrie aérospatiale verte puisque la diminution de la friction et l’adaptabilité de l’aéronef en fonction de la vitesse et des conditions atmosphériques permettent une réduction de la consommation de carburant.

Le LARCASE possède des équipements uniques, notamment un simulateur de vol de recherche sur des aéronefs et une soufflerie subsonique. En tant que titulaire de la chaire, Ruxandra Botez recevra un financement additionnel combiné de 385 000 $ de la Fondation canadienne pour l’innovation, du gouvernement du Québec et de partenaires industriels pour l’achat d’un système autonome de vol essentiel à ses recherches.
 
Voir aussi :
Laboratoire de recherche en commande active, avionique et aéroservoélasticité (LARCASE)
Pour information
Sébastien Langevin
Service des communications
514 396-8664

NouvellesFil RSS