Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2010  

Défi innovation CRSNG

David Labbé de l'ÉTS gagne le 1er prix avec un outil pour caractériser les lésions au genou

19 octobre 2010
David Labbé et Gary Goodyear, ministre d'État aux Sciences et à la Technologie
Lors d'une cérémonie qui s'est déroulée hier à Ottawa, David Labbé, titulaire d'un doctorat en génie de l'ÉTS, a reçu le prestigieux 1er prix du concours Défi innovation 2010 du CRSNG pour son projet Développement et validation d'un outil de mesure du phénomène de pivot shift dans l'articulation du genou, une étude menée dans le cadre de ses travaux de doctorat au Laboratoire de recherche en imagerie et orthopédie (LIO) de l'ÉTS. Ce prix, accompagné d'une bourse de 10 000 $, récompense des étudiants de cycles supérieurs en sciences naturelles ou en génie qui développent «des façons d'utiliser les résultats de leurs travaux de thèse pour mettre au point des produits ou des processus qui procureront des avantages aux Canadiens».

Ceux que procureront David Labbé feront sans doute de nombreux adeptes puisqu'ils s'appliqueront à l'une des blessures sportives les plus courantes: les lésions du ligament croisé antérieur. En effet, plus de 10 000 Canadiens souffrent chaque année d'une entorse ou d'une rupture de ce ligament, caractérisée par une laxité ou une instabilité du genou, généralement causée par un mouvement brusque en torsion pendant la pratique d'un sport, et pouvant mener à la déchirure. Le défenseur Andrei Markov des Canadiens de Montréal termine d'ailleurs sa réhabilitation à la suite d'une lésion du croisé antérieur infligée à la fin de la saison dernière.

Jusqu'à maintenant, la précision du diagnostic pour ce type de blessure reposait essentiellement sur l'expérience et le jugement du médecin. Celui-ci doit pratiquer un examen appelé « pivot shift test » pour analyser le mouvement et/ou entendre les bruits caractéristiques de la lésion afin de choisir le traitement approprié, ce dernier allant du renforcement musculaire jusqu'au remplacement du ligament par une greffe.

Grâce à un logiciel de traitement de données et à des senseurs qui enregistrent le mouvement du genou, l'outil développé par David Labbé, le Knee Glide Analyser, permet désormais d'obtenir un diagnostic objectif et valide qui confirme l'analyse plus empirique de l'orthopédiste ou du généraliste. Les données enregistrées pendant le «pivot shift test» sont comparées à une base de données que le jeune chercheur a développée dans le cadre de ses travaux de doctorat. Il s'agit des résultats d'une analyse détaillée de 127 genoux blessés, réalisée en collaboration avec neuf orthopédistes qui ont établi, pour chaque sujet, la correspondance entre leur analyse d'expert et la lecture des senseurs, afin d'attribuer un grade précis à la blessure.

Les travaux de David Labbé, dirigés par Nicola Hagemeister et Jacques A. de Guise, tous deux chercheurs au LIO et professeurs au Département de génie de la production automatisée, sont un excellent exemple de résultats de recherche qui peuvent «procurer des avantages aux Canadiens». En effet, en facilitant le diagnostic pour les lésions du croisé antérieur, un plus grand nombre de médecins pourront pratiquer cet examen avec précision, et un plus grand nombre de Canadiens pourront traiter leur blessure rapidement et adéquatement. Le Knee Glide Analyser sera commercialisé par EMOVI, partenaire industriel du projet de recherche.

Voir aussi:
Laboratoire de recherche en imagerie et orthopédie (LIO)
Le CRSNG rend hommage aux lauréats des prix Défi innovation
Pour information
Emmanuelle Berthou
Service des communications
514-396-8427


NouvellesFil RSS