Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2009  

Développement durable

Lancement officiel de la politique et du plan d'action

23 mars 2009
L’heure était à la mobilisation ce matin à l’ÉTS, alors que le directeur général Yves Beauchamp et l’ancien premier ministre du Québec, Pierre-Marc Johnson partageaient la tribune pour le lancement de la politique de développement durable et de son plan d’action.

Intitulée « Bâtir un monde durable avec génie », la politique de l’ÉTS s’articule autour de deux grands axes. Le premier, en droite ligne avec la vocation d’enseignement de l’École, vise l’acquisition de connaissances liées au développement durable, et cela tant par les étudiants et le personnel que par la communauté environnante. Ainsi, le plan prévoit une série d’actions visant à intégrer le développement durable dans les activités d’enseignement et de recherche, dans les activités de communication, de formation et dans les événements publics, de même que dans les initiatives étudiantes et citoyennes que l’École supporte.

« Comme établissement d’enseignement universitaire, nous sommes particulièrement conscients de cette responsabilité et c’est pourquoi nous nous sommes donné comme objectif prioritaire de favoriser l’intégration des concepts de développement durable dans toutes nos activités », résume Yves Beauchamp.

Le deuxième axe, plus opérationnel, comprend tous les changements de pratiques dans l’approvisionne-ment et les investissements, la construction, la rénovation, l’aménagement, la gestion des ressources et des installations.

Au total, plus de 90 gestes ou actions ont été identifiés et seront mis en application d’ici 2012. « Vaste programme me direz-vous ? En effet, mais c’est un programme essentiel et responsable. […] Les ingénieurs ont une obligation déontologique de tenir compte de l’impact de leurs activités sur l’environnement et la vie…», répond Yves Beauchamp.

pmjohnson.jpgLa responsabilité. Un thème important par les temps qui courent, et dont Pierre-Marc Johnson est venu entretenir l’assistance dans une allocution particulièrement bien sentie. Monsieur Johnson est aujourd’hui avocat-conseil au cabinet Heenan Blaikie, spécialisé notamment en négociations internationales auprès des Nations Unies en matière d’environnement et de développement et président du comité de prospective de l’Institut Veolia Environnement (Paris).

Après un survol des principaux enjeux du développement durable et un état de la situation québécoise et mondiale, monsieur Johnson s’est directement adressé aux ingénieurs, actuels et futurs, en soulignant l’importance et la valeur inestimable de leur travail dans la création de solutions durables aux problèmes d’aujourd’hui. Tous les jours, les ingénieurs doivent résoudre des problèmes qui comportent nécessairement des dimensions économiques, environnementales et sociales. « En tant que décideurs vous serez constamment appelés à faire des choix qui auront des répercussions négatives ou positives sur l’environnement et la société de demain», conclut-il.

Plus de 1 200 personnes travaillant ou étudiant à l’ÉTS ont répondu à un sondage interne qui permettra de mesurer annuellement l’impact des actions entreprises.

Voir aussi :
Bâtir un monde durable avec génie


Pour information
Emmanuelle Berthou
Service des communications
514 396-8427

NouvellesFil RSS