Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2009  

Compétition Pontpop ÉTS

Plus de 300 jeunes ont participé à cette grande compétition québécoise de construction de ponts

24 février 2009
Yves Beauchamp, directeur général de l’ÉTS, Michèle St-Jacques, directeur du Département de génie de la construction, Catherine Filion, Myriam Filion, et Stéphane Bellavance, animateur de la compétition
Comment un pont en bâtons de Popsicle peut-il supporter une charge de près de 2 tonnes? Demandez aux participants à la grande compétition québécoise de construction de ponts Pontpop ÉTS! Plus de 300 jeunes de niveau secondaire et collégial ont convergé vers l’ÉTS, les 21 et 23 février, pour la 7e compétition Pontpop ÉTS, la plus importante du genre au Québec.

Le Québec connaît un déficit de plusieurs centaines d'ingénieurs civils pour refaire ses ponts, ses structures et ses routes. Cette compétition de construction prend d'autant plus d'intérêt qu'elle représente un moyen privilégié de donner un avant-goût de ce métier, plein de défis et de réalisations, à des centaines de jeunes élèves du secondaire et du collégial.

Les jeunes devaient construire des ponts à la fois beaux et résistants avec comme seuls matériaux des bâtons de Popsicle, des cure-dents, de la soie dentaire et de la colle blanche.

Le pont Sœurs Filion, construit par Catherine Filion, Myriam Filion, Mathieu Gagnon et Rose-Marie Simard, de la Polyvalente Chanoine Armand Racicot à St-Jean-sur-Richelieu, a remporté la 1ere place de la compétition pour le niveau secondaire. Un prix de 750 $ a été remis à la Polyvalente Chanoine Armand Racicot pour financer des activités scientifiques.

La mention pour la résistance la plus élevée est allée au pont Crayola de Sertan Cakmak et Howard Wang, de l’École secondaire Dorval Jean XXIII. Leur pont a résisté le plus longtemps sous la presse, ne cédant que sous une charge de 1937 kg.

pontdetraverse.jpgAu niveau collégial, Jean-Philippe Prévost-Robert du Collège Montmorency à Laval s'est classé au 1e rang pour une deuxième année de suite. Grâce à son Pont de traverse, il a reçu une bourse d’études de 750 $ ainsi qu’un prix de
500 $ en argent.

Les réalisations ont été évaluées selon des critères basés sur la résistance, la conception et l’esthétique. Le jury était composé de nombreux professionnels de l’industrie et de professeurs du Département de génie de la construction de l'ÉTS. La compétition était animée par Stéphane Bellavance, de l'émission Méchant changement à Vrak.tv.

Depuis sa création il y a sept ans, la compétition a essaimé. Le Cégep de Chicoutimi tiendra sa 4e compétition PontPop ÉTS le 17 avril pour les équipes de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. La date limite pour les inscriptions est le 1er mars. La Cité collégiale d’Ottawa tiendra également une compétition en mai pour les écoles secondaires de la région d’Ottawa et de l’Outaouais.

Cette activité est possible grâce à la collaboration de nombreux partenaires : les ministères des Transports et du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation du Québec, le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada, Côté et Talbot architectes, Bauval, le Fonds de développement de l’ÉTS, SNC-Lavalin, Hatch, Grands Travaux Soter, AXOR, CIMA+, l’Association des ingénieurs-conseils du Québec, Aecon, Constructions Kiewit, l’Ordre des ingénieurs du Québec, l’Association de la construction du Québec, Groupe ABS, Ciment Québec, la Corporation des entrepreneurs généraux du Québec, Bricon, Demix Construction, Osmos, et l’Association des constructeurs de routes et de grands travaux du Québec.

Voir aussi :
Tous les résultats de Pontpop
Pontpop sur YouTube

Pour information
Sébastien Langevin
Service des communications
514-396-8973

NouvellesFil RSS