Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
2008  

Jeux de génie 2008

L'ÉTS se classe au 3e rang

14 janvier 2008
L'équipe de l'Université de Sherbrooke
Montréal – C'est l'équipe de l'Université de Sherbrooke qui a remporté les grands honneurs des 18e Jeux de génie du Québec, organisés cette année par l'ÉTS.

Les équipes de l'École Polytechnique et de l’ÉTS se sont classées respectivement deuxième et troisième. 425 participants provenant de 11 facultés et écoles de génie québécoises prenaient part à cet événement.

Les représentants de l'ÉTS se sont démarqués en se classant premiers au concours de fabrication d'éolienne, premiers aux compétitions Génie-improvissimo et Génie logiciel et des TI, et en recevant le prix pour le meilleur esprit d'équipe.

Parmi toutes les épreuves des jeux, le concours de fabrication d’éolienne et la compétition de robots écolos étaient sans aucun doute les plus complexes, et les plus attendus.

Sous la supervision d'Hydro-Québec, le concours de fabrication d’éolienne réunissait des étudiants de toutes les sphères du génie. La performance de l'éolienne a pu être mesurée grâce à la soufflerie de l'ÉTS. Cette activité innovatrice a été très bien accueillie par les participants et reflète l'intérêt grandissant des futurs ingénieurs pour la recherche de solutions énergétiques vertes.

Le concours de la machine clôturait les Jeux. Le défi consistait à construire un robot autonome collecteur et trieur d'objets recyclables. Ce robot se déplaçait à l'intérieur d'une ville miniature et devait trouver, identifier et déposer des objets dans des bacs attitrés selon la nature du matériel. Le robot de l'ÉTS s'est classé bon deuxième, derrière celui de l'Université de Sherbrooke.

Une collecte parmi les participants a permis de remettre à l'organisme Garde-manger pour tous plus de 1 500 produits alimentaires. Cet organisme distribue annuellement 390 000 repas aux plus démunis de Montréal.

Les organisateurs dressent un bilan positif de cette 18e édition. Son succès a été possible grâce au soutien financier de partenaires importants, dont Hydro-Québec, la Banque Nationale du Canada, Bell Helicopter, Bell Canada, la bière Boréale, l'Ordre des ingénieurs du Québec et l'ÉTS.


Les résultats détaillés :

Compétitions académiques
  1. Université Laval
  2. École Polytechnique
  3. Université de Sherbrooke

Génie chimique

  1. Université Laval
  2. Université de Sherbrooke
  3. École Polytechnique

Génie électrique

  1. École Polytechnique
  2. ÉTS
  3. Université du Québec à Trois-Rivières

Génie logiciel et des TI

  1. ÉTS
  2. Université Laval
  3. Université du Québec à Montréal

Génie mécanique

  1. Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
  2. Université Laval
  3. Université du Québec à Trois-Rivières

Génie de la construction

  1. Université Laval
  2. Université de Sherbrooke
  3. Université Concordia

Génie de la production automatisée et des opérations logistiques

  1. École Polytechnique
  2. Université Concordia
  3. ÉTS

Génie-conseil

  1. Université Laval
  2. École Polytechnique
  3. Université Concordia

Concours majeur - Éolienne

  1. ÉTS
  2. Université de Sherbrooke
  3. Université Laval

Sports

  1. Université Laval
  2. Université de Sherbrooke
  3. Université McGill

Concours de la machine

  1. Université de Sherbrooke
  2. ÉTS
  3. Université du Québec à Chicoutimi

Débats oratoires

  1. Université du Québec à Chicoutimi
  2. Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
  3. Université McGill

Génie-Improvissimo

  1. ÉTS
  2. École Polytechnique
  3. Université McGill

Génie en herbes

  1. Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
  2. ÉTS
  3. Université de Sherbrooke

Esprit d'équipe

  1. ÉTS
  2. Université de Sherbrooke
  3. Université du Québec à Trois-Rivières

 Participation

  1. École Polytechnique
  2. Université du Québec à Trois-Rivières
  3. ÉTS

 Compétition des parrains

  1. Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue
  2. Université du Québec à Trois-Rivières
  3. École Polytechnique

 Prix Petite délégation

Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue


Jeux de génie du Québec
Depuis 1990, les Jeux de génie permettent aux candidats retenus pour leur dynamisme, leur implication étudiante et leurs bons résultats scolaires, de se surpasser dans une atmosphère amicale. Cette compétition s'inscrit dans le cadre des différentes activités de la Confédération pour le rayonnement étudiant en ingénierie du Québec (CREIQ) regroupant les associations étudiantes des établissements d'enseignement offrant des programmes de génie à la grandeur de la province. Avec les années, les Jeux ont acquis une grande popularité auprès des étudiants. Il s'agit du plus grand évènement rassemblant des étudiants en génie du Québec.
www.jeuxdegenie.qc.ca
Pour information
Olivier Bilodeau
Vice-président aux communications - Jeux de génie 2008
514-396-8800, poste 7823

NouvellesFil RSS