Mon ÉTS  |  Bibliothèque  |  Bottins  |  Emplois  |  Intranet  |  ENGLISH
Cycles supérieurs > Fiche de cours
Niveau : 2e cycle
Crédits : 3 cr.


Responsable :
Département de génie électrique

Fiche de cours

À la fin de ce cours l’étudiant sera en mesure :
• d’identifier et analyser les différents types de problèmes de qualité de l’énergie électrique causée par les sources d’énergies renouvelables et différents types des charges, et de développer la technologie de pointe pour améliorer la situation;
• d’appliquer les techniques de mesure et les normes relatives à la qualité de l’énergie électrique;
• d’appliquer les techniques classiques et de pointe pour la compensation réactive, l’équilibrage de la charge, la variation de tension, le filtrage des harmoniques et le conditionnement de l’énergie électrique.

Définition, classification, mesure et normes relatives de la qualité de l’énergie électrique. Composantes symétriques, puissances, facteur de puissance et les transformateurs triphasés en régime déséquilibré et en régime déformé. Les charges causant les problèmes de qualité de l’énergie électrique. Amélioration de la qualité de l’énergie électrique utilisant les méthodes classiques et des technologies de pointe : filtres passifs, actifs et hybrides, multiplication des phases, compensateurs de puissance réactive statiques (SVC), STATCOM, contrôle unifié de l’écoulement de puissance (UPFC, UPQC). PV : problèmes de qualité de l’énergie électrique posée par les systèmes PV, notion et poursuite de la puissance maximale du module PV (MPPT), nouvelles technologies, systèmes PV intégrés au réseau et systèmes autonomes. Éoliennes : problèmes de qualité de l’énergie électrique posée par l’énergie éolienne, poursuite de la caractéristique de vitesse, nouvelles technologies.

Séance des travaux pratiques: Simuler et vérifier les problèmes de qualité de l’énergie électrique posée par les différents types de charges et les sources d’énergies renouvelables. Simuler et tester les différents types des filtres et compensateurs dans le laboratoire pour améliorer la qualité de l’énergie électrique.