Enjeux

Une grande partie des infrastructures urbaines ayant été construites dans les années 1960 et 1970, leur dégradation constitue aujourd’hui un grand défi au Canada et dans le monde.

Ces infrastructures urbaines ayant été soumises à des facteurs environnementaux et climatiques sévères ainsi qu’à des contraintes mécaniques de plus en plus élevées, leurs détériorations réduisent leur durée de vie et occasionnent d’énormes coûts de réparation et de mise à niveau.

À titre d’exemple, l’Association canadienne de la construction évalue les pertes globales relatives aux infrastructures du pays à plus de 900 milliards de dollars (ISIS Canada). De plus, le marché de la réhabilitation des infrastructures urbaines a pris, au cours des dernières années, une ampleur sans précédent en Amérique du Nord. Alors que ce marché ne représentait que 25 % du volume global de constructions dans les années 1990, il en représente aujourd'hui plus de 60 %.

De récentes études démontrent que ce pourcentage augmentera lors des prochaines années compte tenu du vieillissement des infrastructures.

La nécessité de les réhabiliter ouvre la voie à de nombreuses opportunités pour l'industrie de la construction et à de nouveaux champs d'activités, comme la réparation des ouvrages, les technologies de diagnostic et de suivi, ainsi que l'application de nouvelles générations de matériaux avancés et procédés d'avant-garde.